Festival International de la Photographie Culinaire 2017

La photographie culinaire

FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA PHOTOGRAPHIE CULINAIRE 

GASTRONOMIE ET HAUTE COUTURE

© Thomas Dhellemmes

Si étymologiquement la photographie est l’art de peindre avec la lumière et la gastronomie celui de faire bonne chère, la photographie culinaire serait donc l’art de mettre en lumière notre alimentation.

Donner à voir pour susciter l’envie de goûter, la photographie culinaire en appelle au sens de la vue tout autant qu’à celui du goût.

La rencontre entre les arts de la cuisine et de la photographie est célébrée chaque année par le Festival International de la Photographie Culinaire.  Ce sont plus de 300 photographes plasticiens internationaux qui depuis 2009 ont exposé leurs visions de l’art culinaire.

La thématique retenue cette année est : Gastronomie et Haute Couture. Une relation forte et intime existe entre ces deux mondes. Un cuisinier signe sa carte comme un couturier sa mode. Couturiers et cuisiniers voyagent dans le monde entier pour humer l’air du temps et travailler sur leur nouvelle collection afin d’améliorer toujours et encore la qualité et l’originalité de leurs créations pourêtre au plus près de l’Excellence.

Ils sont à la fois des archéologues de la gastronomie ou du vêtement et en même temps des explorateurs visionnaires particulièrement inspirés et créatifs.Enfin le chef de cuisine a rejoint le couturier au panthéon des stars !

Les images exposées au Salon de la Photo sont une sélection de celles de la compétition officielle : une installation élégante, raffinée, étonnante, innovante, flamboyante, glamour, sensuelle, exceptionnelle… des oeuvres où s’allient pour notre plus grand plaisir, le beau et le bon.

Jean-Pierre PJ Stéphan
Président fondateur du FIPC

Une Grande Rencontre « Gastronomie et Haute Couture, deux univers pour un même objectif » est organisée autour de Christian Le Squer, chef des cuisines de l’Hotel George V, Franck Sorbier, couturier, Thomas Dhellemmes, photographe officiel FIPC 2017, Julie Méchalie, photographe festivalière et Marie-Caroline Béhut, costumière.

VEAU SOUS LA MÈRE L’EXPOSITION

© Franck Hamel

L’exposition « Veau sous la mère », nous l’avons conçue pour vous faire découvrir un territoire, un produit d’excellence et de tradition, des hommes et des femmes qui vivent une passion pour satisfaire les gastronomes que nous sommes.

Un magnifique reportage signé Franck Hamel, photographe auteur spécialisé dans les univers culinaires ayant fait ses armes de reporter en Roumanie, au Vietnam et au Maroc avec pour marque de fabrique la lumière naturelle, un sens inné pour capter le vrai, un regard de jeune poète pour signer une photo sans triche.
Nous raconter une histoire, des histoires liées à ce mode d’élevage très traditionnel de « veau fermier élevé sous la mère » : rien que le nom de ce label provoque en nous une émotion singulière,liée à de lointains souvenirs du goût d’un lait tout juste sorti du pis de la vache…

Franck a suivi Olivier et Lucie, Philippe, Sylvie, accompagnés de leurs vaches et de leurs jeunes veaux, le matin et le soir à l’étable pour les deux traites quotidiennes, la journée dans les champs, dans cette sublime campagne lotoise, une marche rythmée, calme et silencieuse, comme religieuse sur le chemin de St Jacques...
Ses images nous touchent, nous émeuvent, hymnes à la vraie vie.

Et puis on passe à table et on découvre de délicieuses recettes de chefs des Bonnes Tables du Lot toujours sous le regard de Franck, photographe culinaire gourmand, gourmet et très heureux de l’être !

Festival International de la Photographie Culinaire

Pavillon 5.2 Stand F005