Salon de la photo

Vincent JAROUSSEAU

Le roman photo-documentaire

Né en 1973 à Nantes, Vincent Jarousseau, est diplômé d’Histoire de l’Art à Paris I Panthéon-Sorbonne. Après ses études, son engagement politique l’amène à devenir attaché parlementaire, profession qu’il exercera jusqu’au 2014. En 2001, il est élu dans le 14e arrondissement de Paris et devient adjoint au maire. Il sera réélu en 2008. En 2014, il choisit de ne pas s’engager pour un troisième mandat et décide de tourner une page en se tournant professionnellement vers sa passion de toujours, à savoir la photographie. Autodidacte, les sujets politiques et sociaux sont ses thèmes de prédilection. Il s’intéresse tout particulièrement à la radicalisation à droite de l’électorat ouvrier. Depuis deux ans, Vincent a eu quelques publications dans Libération, Les Echos, La Croix, Le Monde et XXI. Il est membre du studio Hans
Lucas.

Éloge par Agnès Grégoire - Photo Magazine

Page de fotonovela en noir et blanc
Vincent Jarousseau
La photographie de Vincent Jarousseau est étonnamment forte pour un photographe qui n’est dans la profession que depuis deux ans. Aller à la rencontre de l’électorat du Front National, rentrer dans les chaumières et dîner avec eux pour mieux comprendre et témoigner est aussi une approche moins courante que la photographie de meetings. L’intensité des regards qu’il parvient à saisir en fait déjà sa signature. Mais si nous le présentons aujourd’hui comme candidat au Zoom 2016, c’est pour l’originalité de la forme de sa narration : un roman photo, particulièrement réussi et quelque peu éloigné du contenu de son plus célèbre prédécesseur Nous deux. Le FN en BP (bande-photographique), c’est du jamais vu ! En mars 2014, le Front national remporte les élections municipales dans 12 villes de plus de 10 000 habitants. Quelques semaines après Vincent Jarousseau fait la rencontre de l’historienne Valérie Igounet, qui vient de sortir son livre Le Front National, de 1972 à nos jours, aux Éditions du Seuil. Ils décident alors d’engager un travail documentaire au long cours sur trois de ces villes, Hénin-Beaumont, Hayange et Beaucaire. C’est une histoire en miniature, d’une France gérée par le FN qu’ils veulent mettre en avant, des portraits d’hommes et femmes rencontrés dont les propos, retranscrits avec fidélité. Cette histoire, ils la présentent par « petites touches » dans le quotidien de ces villes. Pour cela, ils ont choisi le roman-photo-documentaire ou plutôt la bande-photographique comme support de cette narration. Le récit est articulé autour de séquences où l’on retrouve des électeurs et des élus du Front National, mais aussi des abstentionnistes et des opposants.
Un extrait de ce travail (celui sur Hayange) a été publié en janvier 2016 dans la revue XXI.