Matthieu Gafsou

Matthieu Gafsou

H+

Matthieu Gafsou est né en 1981 en Suisse.

Franco-suisse, il vit et travaille à Lausanne. Après un master à l’Université de Lausanne (histoire et esthétique du cinéma, philosophie et littérature), c’est du jour au lendemain qu’il se met à la pratique de la photographie, décidant bientôt de suivre la formation supérieure en photographie de l’École d’Arts appliqués de Vevey. Son travail de diplôme, consacré aux faux-semblants de l’urbanisme tunisien « Surfaces », le fait très vite remarquer en Suisse et à l'international. Il obtient le prix de la fondation HSBC pour la photographie en 2009, participe à l’exposition « reGeneration2. Photographes de demain » du Musée de l’Elysée à Lausanne en 2010, et reçoit le Prix culturel du canton de Vaud en 2015.

À l’instar d’enquêtes photographiques, Matthieu Gafsou expérimente avec une sensibilité poétique des thématiques actuelles. Que ce soit le développement du tourisme en milieu alpin avec sa série « Alpes », ou bien encore l’univers poignant des toxicomanes lausannois dans « Only God Can

Judge Me ». Le photographe parvient à faire surgir un esthétisme où le médium photographique s’éloigne de la figuration littéraire afin de plonger dans une réalité s’éloignant des clichés sociétaux. En 2018, Matthieu Gafsou expose H+, série qui traite du transhumanisme, aux Rencontres de la photographie d'Arles et publie conjointement le livre éponyme (Kehrer / Actes Sud)