Isabel Muñoz

Isabel Muñoz

L'Anthropologie des sentiments

Isabel Muñoz, née à Barcelone en 1951, est installée à Madrid depuis 1970. Danseurs, lutteurs, moines guerriers, toreros, prisonniers, tribus, enfants et primates, Isabel Muñoz, se distingue par la diversité de ses propositions. Passionnée par le corps, c’est à travers les danses et les luttes traditionnelles qu’elle aborde les cultures et les réalités sociales complexes auxquelles son regard est confronté au fil de ses voyages. Son approche très tactile de la photographie fascine et fait appel aux cinq sens. La puissance de ses clairs obscurs sublime ses sujets. Ses tirages platines et ses grands formats renforcent son discours et la profondeur de ses noirs nous fait perdre la notion du temps.

Sa première série, Tango et Flamenco en 1989, marque le début d’un voyage à travers de nombreuses cultures dans lequel elle cherche à capturer la beauté du corps humain sous toutes ses formes et ses expressions.

Sa première exposition, Toques, en octobre 1986 à l’Institut français de Madrid ainsi que sa participation au Mois de la photographie à Paris en novembre 1990, marquent le lancement de sa carrière.

De nombreuses expositions, individuelles et collectives suivront et très rapidement, Isabel Muñoz va acquérir une forte présence dans le monde artistique contemporain, national et international. Sa reconnaissance professionnelle se matérialise également par la présence de ses œuvres dans différentes collections nationales et internationales, parmi lesquelles on peut citer le musée du Centre National d’Art Reina Sofía à Madrid, la Fondation Canal de Madrid, la Maison Européenne de la Photographie de Paris et le New Museum of Contemporary Art à New York. En 2018, l'exposition L'Anthropologie des sentiments est présentée à Madrid, une monographie trilingue l'accompagne.