Chloé Jafé

Chloé Jafé

Le don de sa vie

Née en 1984 à Lyon, Chloé Jafé est diplômée de l’école de Condé. Elle a poursuivi sa formation de photographe au studio Pin-up à Paris comme assistante de plateau, puis au Central Saint-Martins College of Art de Londres. Elle y développe un projet d’installation, Him, qui mêle photographies, objets et poèmes, entre songe et réalité, autour de la quête d’un homme résidant au Japon. Après avoir travaillé au bureau de Magnum Photos de Londres en 2013, elle emménage à Tokyo.

Hôtesse quelques temps dans les quartiers de Shinjuku et de Ginza, Chloé Jafé rencontre un chef yakuza de Tokyo qui l’autorise à photographier son quotidien. Elle décide alors de suivre les femmes de l’organisation criminelle. En tant qu’épouses, filles ou maîtresses, celles-ci y jouent un rôle important, d’où le titre de la série Inochi azukemasu qui signifie « le don de sa vie ».

Reprenant la spontanéité du carnet de voyage, ses photographies en noir et blanc montrent tantôt des moments d’intimité entre les couples yakuzas, tantôt des réunions de chefs de clans.

Chloé Jafé donne une place prépondérante aux gestes et aux corps souvent

tatoués dont elle prolonge parfois les motifs hors du cadre de l’image. Rehaussées de gouache de couleurs vives qui traduisent, en quelque sorte, la violence latente du groupe et renforcent le graphisme des contrastes d’ombres et de lumière, ces photographies évoquent avec une forte charge symbolique le poids du rituel et des traditions.

Elle est représentée par la galerie japonaise Akio Nagasawa Gallery.