Carlos Ayesta et Guillaume Bression

Retracing our steps © Carlos Ayesta - Guillaume Bression

Carlos Ayesta, né à Caracas en 1985, est un photographe indépendant spécialisé dans le corporate et l’architecture, domaine dans lequel il a publié deux ouvrages. Son expérience s’enrichit de spectaculaires photographies sur corde, réalisée autour du quartier de la Défense grâce à l’emploi de techniques dites « alpines », pour descendre en rappel le long des buildings. Lauréat « Jeunes Talents SFR » en 2012, il a été exposé au forum des Halles et à la Mairie de Paris, dans le cadre de l'exposition Doisneau-Paris Les Halles.

Guillaume Bression, né à Paris en 1980, est photographe et chef opérateur indépendant, spécialisé dans le reportage et la photographie documentaire. Diplômé de l'ISAE et de l'IFP School, il monte en 2009 avec Carlos Ayesta le collectif de photographes TROIS8 et en 2010 il s’installe à Tokyo avec sa compagne. Il collabore alors avec des journaux tels Paris Match, Le Parisien Magazine, Le Figaro, Libération, Le Monde, La Croix, L'Obs, Sciences et Avenir, Science & Vie. Il a aussi participé en tant que chef opérateur à une dizaine de documentaires diffusés par des chaînes françaises et japonaises.
En 2011, il est lauréat du Grand Prix Varenne pour un travail sur les réfugiés du nucléaire de Fukushima.
Après avoir réalisé ensemble des séries photographiques documentaires, Carlos et Guillaume démarrent un projet plus artistique autour de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Ce travail a été largement exposé en 2013 (aux festivals Circulation(s) et Photaumnales, à la galerie « 7 in Luxembourg » et à Fotofever, puis projeté aux « Voies Off » d’Arles).
En 2015 les deux photographes sont lauréats de la 5e édition du Concours SOPHOT.com et exposent à la galerie Fait & Cause à Paris. Leur série sur Fukushima a donné lieu à une rétrospective à l’espace Nexus Hall de Chanel à Tokyo en juin 2016, au livre Retracing our steps. Fukushima exclusion zone (éditions Kehrer 2016), et a été récompensé par le Nouveau Prix Découverte aux Rencontres de la Photographie d’Arles 2017.