Laurent Ballesta

Publié le par Thierry Combe - mis à jour le

40 ans, Français, diplômé d’un Master de biologie marine, il achève ses études en photographiant un nouveau poisson de Méditerranée, le gobie d’Andromède.
Il est le plus jeune photographe ayant reçu le Plongeur d’Or au Festival Mondial de l’Image Sous-Marine, le seul à l’avoir reçu à 3 reprises. Il publie dans la presse française et étrangère et compte, en 2016, plus de 130 pages publiées dans Paris-Match, un record pour des photos sous-marines.
En 2003, son 1er ouvrage est consacré à la vie aquatique du Languedoc Roussillon : De la source à la mer.
En 2005, il signe Planète Mers aux éditions Michel Lafon, fruit de 11 ans de prises de vue dans les 5 océans et traduit dans 6 langues.
En 2006 le Sénat de la République lui rend hommage avec l’exposition Planète Mers. Il est ainsi le plus jeune photographe à avoir été exposé sur les grilles du Jardin du Luxembourg. Une vingtaine d’expositions à travers le monde suivront.
En 2008, il réalise la photo la plus profonde au monde, à 190 m de profondeur sur la Côte d’Azur en France. En 2010, puis en 2013, il ramène d’Afrique du Sud les toutes premières photographies du fameux poisson « fossile », le coelacanthe, qui seront publiés dans National Geographic USA.
En parallèle de son activité de photographe, il continue des activités plus scientifiques : Missions d’exploration profonde en Méditerranée ; de 1999 à 2011, conseiller de Nicolas Hulot pour l’émission de télévision Ushuaia ; de 2013 à 2016, des expéditions lointaines avec le soutien de l’horloger suisse Blancpain et de la chaine de télévision Arte. D’octobre à décembre 2015, à l’invitation du réalisateur Luc Jacquet, Laurent part en Antarctique et réalise les plongées les plus profondes et les plus longues faites en région polaire.
De 2008 à 2015, en 7 ans, il publie 7 ouvrages aux éditions Andromède Collection dont : Secrets de Méditerranée ; Odyssée dans les eaux d’ici ; Une vie dans le port ; Gombessa, rencontre avec le coelacanthe ; Secrets d’Océans.
En 2016, il co-signe avec le photographe Vincent Munier un coffret de 2 livres : Adélie, Terre & Mer aux Editions Paulsen /Kobalann Pour l’ensemble de son travail, il reçoit le prix Hans Hass en 2013 et les insignes de Docteur « Honoris Causa » de l’Université de Liège en septembre 2016.