Salon de la photo

Alex MORIN

« Once Upon a Time in America »

Axel Morin s’imprègne des cultures urbaines dès son adolescence et commence à photographier pour garder des traces de ses graffs. Très vite il prend goût à l’image et s’inscrit à L’Institut supérieur des arts appliqués (Lisaa) de Paris, dont il ressort DA et major de promotion en 2008. Il travaille ensuite en agence de publicité et produit plusieurs clips comme réalisateur. À 30 ans, Axel Morin a choisi de privilégier ses productions personnelles, qu’il alterne avec des commandes, en photo comme en vidéo.

Éloge par Eric Karsenty - Fisheye Magazine

Avant d'un Wagon du métro de New-York en extérieur sur un viaduc métallique
Alex Morin-1
Axel Morin - Comexposium

Si nous avons choisi Axel Morin comme candidat pour les Zooms 2016, c’est que son travail est à l’image d’une génération qui pratique la photo comme un mode de partage. Partage d’une énergie qu’il capte dans les rues des villes, comme ici à New York l’été dernier, et dont il arrive à restituer l’adrénaline des quartiers du Bronx, Harlem, Queens et Brooklyn. Nourri par les travaux des grands de la street photography comme Garry Winogrand, Raymond Depardon, Boogie, Mary Ellen Mark, Bruce Davidson et bien d’autres, Axel Morin nous donne à voir dans ses images une Amérique singulière qui semble continuer à vibrer.