Le Salon de la Photo,
partenaire du Mois de la Photo

Bettina RHEIMS

Bettina RHEIMS

Bettina Rheims est née le 18 décembre 1952 à Neuilly-sur-Seine. Elle est la fille de Maurice Rheims, commissaire-priseur et académicien. Après avoir été mannequin, galeriste, son premier mari : Serge Bramly : romancier, scénariste et photographe lui offre un Rolleiflex. Cet appareil photo la révèle à elle-même.
Cette artiste photographe française à la renommée internationale se passionne pour la peau et sa vérité ainsi que pour les êtres en quête de métamorphose. Possédant un sens de la couleur, une vision intime et personnelle du corps féminin, elle a su développer un univers sensible où elle explore les différences facettes de l’âme humaine. En 1978, elle commence à photographier des gens dans la rue. Bettina
Rheims se fera connaître par la publication de photos de nus dans un magazine Égoïste en 1980. Cela donnera naissance à deux expositions en 1981 l’une à Beaubourg et l’autre à la galerie Texbraun à Paris. Parallèlement, elle reçoit des commandes de portraits pour des magazines internationaux, elle crée des pochettes de disques, réalise des photos de mode. Son travail sur le corps féminin sera livré dans un livre Female trouble en 1989 et donnera lieu à des expositions en Allemagne et au Japon. Elle entame alors une autre série de photos Modern Lovers où elle capte l’ambigüité de ses modèles. La série étonnante et mythique Chambre close en 1991 marque le début de sa collaboration avec Serge Bramly. Puis la consécration avec INRI une série de photos retraçant la vie de Jésus à l’époque actuelle. S’en suivront de violentes polémiques. En 2010, elle a présenté à la BnF Paris un portrait amoureux décalé et saisissant de la capitale sous le nom de Rose c’est Paris.
Exposée en 2012 à Düsseldorf, la série Gender Studies poursuit le questionnement sur les représentations du genre. Le dispositif liant image et son (par Frédéric Sanchez) présente 27 portraits sonores de jeunes hommes et femmes ayant répondu à une appel lancé par la photographe sur Facebook. Les clichés s’accompagnent d’extraits d’interview et font l’objet de plusieurs expositions et d’un livre.
Grande artiste à l’oeil photographique acéré, Bettina Rheims fut Lauréate du Grand Prix de la photographie de la ville de Paris. En 1995, c’est elle qui réalise le portrait officiel du président de la République : Jacques Chirac. Et en 2002, elle fut promue au titre du Chevalier de la Légion d’Honneur pour l’ensemble de son travail.

 

En savoir plus :  www.bettinarheims.com

Retrouvez Bettina RHEIMS le jeudi 5 novembre 2015 à 18h aux Grandes Rencontres du Salon de la Photo 2015