Le Salon de la Photo,
partenaire du Mois de la Photo

Sébastien Van Malleghem

North_Road_VanMalleghem05

Sébastien Van Malleghem

"Bienvenue dans la saga de Sébastien Van Malleghem. Pourquoi saga ? Parce qu’elle se raconte sur les terres où ce genre littéraire développé en des temps médiévaux, est né : l’Islande, la « terre de glace ». La série « North - road », tout en noir et blanc, est un road trip en cette contrée insulaire, logé entre le Groenland et l’Ecosse. Bien plus qu’un carnet de route, ses images nous plongent dans un monde hors du temps qui traverse les frontières du réel. Dans ces paysages mystérieux, souvent brumeux, inquiétants, intrigants et fascinants, on croise des personnages étranges. Seraient-ils les héros d’un « Game of Thrones » où seule la survie de ces âmes isolées compterait ? Attiré par ce Nord magnétique, loin de sa Belgique natale, Sébastien trouve là-bas son inspiration mais aussi une nouvelle respiration. Le jeune photographe s’y ressource, depuis près de deux ans, entre des reportages sociaux durs, comme la vie carcérale en Belgique ou celle des junkies à Berlin. « Prendre la route permet la réflexion. Le vent froid que l’on prend en pleine face comme une claque, la solitude, l’immensité du “rien”... Rouler sans réfléchir me change de la violence sociale à laquelle je suis souvent confronté. Je trouve ici, au milieu de cette nature dans son état brut, un certain équilibre. » 
« North - road » en Islande n’est que le premier volet d’une saga au long cours qui devrait conduire Sébastien Van Malleghem vers d’autres contrées nordiques."

Dimitri Beck
Rédacteur en chef Polka Magazine

 

Portrait de l'Artiste

Sébastien Van Malleghem est un photographe-auteur indépendant, né en Belgique en 1986. Diplômé en photographie par Le 75, Ecole supérieure des arts de Bruxelles, en 2009, il se dirige vers une photographie engagée en travaillant depuis plusieurs années sur le thème de la justice en Belgique et à travers l’Europe. De 2008 à 2011, il suit le quotidien nocturne des inspecteurs de police et s’intéresse à leurs relations avec les citoyens. Depuis trois ans, Sébastien poursuit ce travail sur le système judiciaire belge en photographiant la vie carcérale. Par ailleurs, il a couvert l’après-guerre en Libye en 2012 où il a porté son regard sur les ruines du pouvoir après la chute du régime de Mouammar Kadhafi. Suite à une première résidence d’artiste en Allemagne, il a passé de nombreux mois dans le milieu underground berlinois, documentant le quotidien des junkies ayant choisi de vivre dans la capitale germanique. En parallèle à ses reportages, Sébastien développe un travail plus intime, voyageant dans les pays nordiques. Son premier livre « Police », publié par les éditions Yellow Now, est sorti en janvier 2013.